Sophrologie Caycédienne

Définition : le nom sophrologie vient de trois termes grecs : SOS (équilibre, harmonie), PHREN (esprit, conscience) et LOGOS (science, étude, discours). La sophrologie est donc la science de l’équilibre de la conscience. En des termes plus simple, c’est un entraînement du corps et de l’esprit pour développer sérénité et mieux-être.

La sophrologie est construite sur deux constats physiologiques :

  • la respiration est la seule fonction vitale sur laquelle on peut agir et qui peut influer sur le système nerveux autonome;
  • le cerveau ne fait pas la différence entre un moment vécu positivement (avec les bienfaits qu’il induit) et la remémoration de cet événement. L’impact positif d’une simple visualisation sur le cerveau est le même qu’un événement vécu en réalité.

Aussi, le mieux-être induit par les séances de sophrologie s’appuie à la fois sur la respiration et sur des visualisations positives.

La sophrologie a été enrichie par des techniques de concentration (en appui sur le yoga), de contemplation (en appui sur le bouddhisme) et de méditation (en appui sur le zen), grâce aux séjours du neuropsychiatre Alfonso CAYCEDO (qui a créé la sophrologie caycédienne) en Inde, au Tibet et au Japon. Il a construit la structuration de son approche sur ces disciplines pour travailler sur le corps, l’esprit et l’équilibre entre les deux.

Indications et bienfaits

Contrairement à une thérapie pendant laquelle on peut revenir sur des événements douloureux de sa vie, la sophrologie se focalise sur le positif apporté par les pratiques pour générer un mieux-être.

Les pratiques répétées induisent de nouvelles attitudes face aux agressions du stress ou aux épreuves.

Elle est particulièrement indiquée sur les manifestations du stress :

  • prévention du burn-out,
  • perturbation du sommeil,
  • somatisations pouvant prendre la forme de migraines, psoriasis, maux de dos…
  • crises d’angoisses,
  • acouphènes,
  • préparation d’un objectif où le stress devient handicapant,
  • anxiété chronique,
  • pensées en boucle,
  • sautes d’humeur,
  • hypersensibilité,
  • difficulté à la concentration,
  • se relever après un choc émotionnel,
  • se préparer à un événement (maternité…),
  • difficulté à positiver, à reprendre le dessus,
  • difficulté à mobiliser ses ressources,
  • difficulté à parler en public,
  • difficulté à vivre ses émotions,
  • gérer la douleur

Comment se déroule une séance de sophrologie ?

La première séance dure 1h30 car nous prenons le temps d’échanger sur le contexte dans lequel s’inscrit votre problématique.

Nous définissons un objectif général à atteindre au premier rendez-vous mais à chaque rencontre, nous déterminons le contenu de votre séance en fonction des besoins en présence ce jour-là.

Le nombre de séances varient en fonction de votre problématique mais en moyenne, un accompagnement vous mobilise sur 4 à 5 séances en cabinet.

A chaque séance, un enregistrement vous est fourni pour pouvoir répéter la séance chez vous et renforcer ses effets.

Les séances se font assises ou debout et sont basées sur des respirations guidées et des visualisations. Ces outils vous permettront d’installer ou de restaurer une sérénité intérieure, qui vous permettra de mieux vivre les situations stressantes et les effets physiques qu’elles engendrent.

La pérennité du bien-être amené par les séances est renforcé grâce à la répétition des pratiques. La régularité est un des piliers principaux de la sophrologie. Elle permet d’entretenir et de stabiliser un bien-être psychique, comme vous le feriez avec votre corps en faisant du sport.

Code de déontologie du sophrologue : le professionnel auquel vous vous adressez s’engage à une pratique assise sur une attitude de réserve, de confidentialité, de bienveillance et de non-jugement.

%d blogueurs aiment cette page :